Pourquoi nous consulter? 2017-06-28T10:33:18+00:00

POURQUOI NOUS CONSULTER?

Parce que chacun traverse un jour des moments difficiles…
Et qu’il existe en chacun de nous les ressources pour y faire face.

Parce que l’on sait que chaque période de la vie, si riche soit elle, peut aussi comporter des difficultés…
Voici quelques exemples de motifs qui peuvent vous amener à nous rencontrer :

PETITE ENFANCE

Les pleurs du nourrisson ne sont pas les mêmes que les pleurs de jeunes enfants.
À partir de 2/3 mois ils vont diminuer considérablement de manière naturelle.
Un bébé ne pleure pas plus de 4 h/jour (vérifiez si vous n’y croyez pas!).
Un bébé pleure généralement pour deux raisons principales :
– Communiquer un besoin immédiat : « j’ai faim ou soif; chaud ou froid, j’ai besoin d’être porté… ». Dans ce cas, répondre aux besoins fondamentaux de l’enfant calmera ses pleurs, spontanément.
– Évacuer une tension physique ou émotionnelle. Devant les pleurs de l’enfant a réaction presque automatique est de chercher à les faire cesser.
Consoler, bercer, divertir, voire se mettre à crier plus fort, les stratégies sont nombreuses pour tenter un retour au calme.

Comment accompagner les pleurs de son enfant ? Faut-il laisser le bébé pleurer? Comment faire la différence d’un caprice ? Finalement quelle est la réponse juste et suffisante apporter ? Le creaf vous aide à trouver les réponses qui conviennent.

Les périodes de sommeil de l’enfant évoluent considérablement avec l’âge.
Le rythme jour et nuit ne s’acquiert qu’à partir de 6 semaines. C’est autour des six mois que commence à s’établir une régularité entre le rythme des siestes et du sommeil nocturne. Cependant, pour certains bébés, les longues périodes de sommeil nocturne (faire leur nuit) ne commencent que tard dans les premières années. C’est une situation que bien de parents trouvent difficile.
On voit apparaître principalement 2 difficultés de sommeil de l’enfant.
– L’endormissement (ne veut pas aller au lit, se lève ou fait appel à ses parents plusieurs fois avant de s’endormir) l’enfant met plus d’1h à 2h avant de s’endormir.
– Le réveil nocturnes (cauchemar, terreur nocturne).
L’enfant est difficile à table :
– Il refuse de manger.
– Il sélectionne les aliments.
– Il mange des choses qui ne se mangent pas.
C’est souvent pendant la « période du non« , autour des 2 ans, qu’on entend le plus parler de l’enfant « capricieux », « tyran », « enfant roi », « gâté », les adjectifs ne manquent pas !
Les préoccupations des parents à cette période sont souvent les suivantes:
– Quand est-ce que je dois laisser mon enfant s’exprimer et s’affirmer?
– Quand est-ce que je dois lui poser des limites ?
– Suis-je trop exigeant ou au contraire trop laxiste ?
– Est-ce mon enfant qui a vraiment un problème ou bien est-ce le résultat d’un rôle parentale défaillant ?

Propreté
Angoisses

ENFANCE

Apprentissage (concentration, attention)
Estime de soi
Enfant réservé/timide
Hyperactif / difficultés comportement
Surdoué

ADOLESCENCE

Ado réservé/triste
Estime de soi
Orientation scolaire/professionnelle
Dépendance/jeux vidéo
Opposition/autorité

ADULTE

Dépression
Anxiété
Professionnel
Affirmation de soi
Accident grave/handicap

FAMILLE

Arrivé d’un enfant
Séparation/divorce
Deuil
Problèmes relationnels et de communication/climat violent
Handicap

COUPLE

INSATISFACTION :
Conflits à répétition, sentiment d’impasse,
relations sexuelles perturbées

SÉPARATION :
Se séparer sans agressivité,
préserver au mieux l’équilibre des enfants.

SOUFFRANCE :
Difficulté ou absence de communication,
violence verbale ou physique
jalousie excessive, infidélité,
manque de confiance dans l’autre…